Rendez-vous le 03 octobre 2016 1ères Assises du Funéraire

La CSNAF, Chambre Syndicale Nationale de l’Art Funéraire, organise le lundi 3 octobre 2016, de 14h à 18h30 au Palais du Luxembourg, les 1ères Assises du Funéraire sur le thème :

Mieux accompagner le deuil : un enjeu majeur de notre société

Les professionnels du funéraire sont de fait en première ligne du deuil, appelés à soutenir les familles endeuillées, assumant souvent la tâche d’être leur premier recours. La CSNAF, syndicat professionnel des industriels des arts funéraires et organisateur du salon Funéraire Paris, a donc souhaité impulser une réflexion citoyenne autour de la question du deuil, de sa place sociale et des besoins des familles. Elle a confié au CREDOC le soin de réaliser une étude sans précédent sur les conséquences globales du deuil. L’objet de ces Assises est donc de faire réfléchir non seulement les professionnels du funéraire sur l’importance et la qualité de leur rôle social mais aussi l’ensemble des membres de la société civile sur les enjeux globaux liés à la fin de vie, au décès et au deuil.

Ces 1ères Assises du funéraire ont reçu le parrainage de Philippe Bas, ancien ministre, sénateur et Michèle Delaunay ancienne ministre, députée.

Programme :

  • Accueil par la CSNAF.
  • Introduction par un sénateur.
  • Enquête du CREDOC sur les obsèques et les conséquences individuelles et collectives du deuil. Analyse des principaux résultats par Tanguy Châtel, sociologue.
  • Table ronde sur les effets psychiques, économiques et sociaux du deuil, animée par Anne-Dauphine Julliand, journaliste, auteur de « Deux petits pas sur le sable mouillé ». En présence de :

- Christophe Fauré, psychiatre, auteur de « Vivre le deuil au jour le jour »

- Claude Le Pen, économiste de la santé, professeur à l’Université Paris-Dauphine

- François Michaud-Nérard, directeur des Services funéraires de la ville de Paris

- Nathalie Vallet-Renart, présidente du cabinet de ressources humaines Aldhafera, cofondatrice et directrice d’ « Entreprise et Cancer »

  • Analyse et mise en perspective politique par Michèle Delaunay, ancienne ministre des Personnes âgées et de l’Autonomie, médecin et députée de la Gironde.
  •  Conclusion du colloque par Damien Le Guay, philosophe, président du Comité national d’éthique du funéraire.

 

Pour tout renseignement complémentaire :

Pour vous inscrire, cliquez ici